dimanche, 16 décembre 2018
Accueil / Urbanisme / Travaux / Son style contemporain marque le siècle

Son style contemporain marque le siècle

Dans les temps et dans les délais, la construction du nouveau centre administratif s’annonce comme le florilège de la législature. Le chef de projet, Christian Delaere ne se lasse pas d’admirer l’avancement du chantier dont il a imaginé la forme voici une trentaine d’années. Ingénieur civil architecte de formation, le directeur général de la ville de Mouscron a d’abord pensé à une architecture en forme d’œuf. Techniquement irréalisable, son plan a évolué vers une forme d’ellipse qui prend forme sous nos yeux à la rue de Courtrai. En ce début d’année, des travaux impressionnants sont menés par l’entreprise namuroise AVLN. Cette société, qui a réalisé le hall omnisports de Leuze-en-Hainaut, pose deux énormes poutres en bois lamellé collé de 20 mètres de long au sommet du futur centre administratif. Ces éléments serviront de support à la verrière qui fermera le 6ème étage. «Avec cet édifice, on écrit un morceau de l’histoire de Mouscron», commente l’échevine des travaux Brigitte Aubert qui vient régulièrement constater les progrès du dossier immobilier. Tout comme elle, les 267 personnes qui viendront travailler sur ce site sont impatientes d’emménager en janvier 2016. Tous les services communaux seront donc regroupés à la rue de Courtrai, à l’exception du département état-civil/population qui demeurera à l’hôtel de ville. Les mariages continueront eux aussi à être célébrés dans le vaisseau néo-gothique de la Grand-Place de Mouscron.

Un regroupement urgent

C’est depuis la fusion des communes en 1977 que les managers communaux cherchent une solution à la dispersion des services (Plavitout, Rénovation urbaine, Métropole…) «On est passé d’une population de 33.000 habitants à près de 60.000 avec l’intégration des villages de Luingne, Herseaux et Dottignies, explique Christian Delaere. Déjà, du temps de Jean-Pierre Detremmerie, je planchais sur un projet mais la question du financement faisait obstacle car une ville ne peut pas assumer seule une telle dépense.»

Sortir du cliché couloirs-bureaux, c’est ce qu’a voulu le concepteur du projet. «En tant que responsable du management, je voulais créer un lieu de travail convivial. Les courbes plutôt que les angles correspondent bien à cet état d’esprit. Je souhaite mettre en œuvre une communauté de travail. Les bureaux paysagers répondent bien à cette exigence.»

Bien entendu, les postes administratifs à responsabilité et les membres du collège disposeront de locaux fermés. Les employés se partageront six plateaux lumineux tandis qu’au dernier étage, ils disposeront d’un petit équipement ménager et d’une magnifique terrasse surplombant la ville. Un crépi blanc cassé et rouge brique, rappelant les couleurs de la cité des Hurlus, revêtira le grand bâtiment qui sera investi début d’année prochaine.

NORD ECLAIR – 21 janvier 2015 – C.B.

A propos Brigitte Aubert

Bourgmestre de la ville de Mouscron en charge de l'Administration générale, de la Police, des Pompiers/Service Incendie, des Associations patriotiques, des Affaires sociales et de la santé, des Séniors, des Personnes handicapées, de l'Urbanisme, de l'Agriculture et Conseillère Provinciale

Lisez aussi

Mouscron: le gros chantier du château des Comtes est finalisé

Les ouvriers sont partis! Une phase importante du chantier aux abords du château des Comtes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.