jeudi, 13 décembre 2018
Accueil / Urbanisme / Travaux / La grue démontée à la mi-avril

La grue démontée à la mi-avril

Le gros œuvre est en voie d’achèvement. Le «petit Colysée» a déjà de la gueule.

L’échevine des Travaux Brigitte Aubert (cdH) sortait de la réunion qu’elle tient chaque semaine avec les responsables du chantier lorsque nous l’avons rencontrée, mercredi matin, sur le site au carrefour de la rue de Menin et de la rue de Courtrai.

En raison du vent, la grue n’avait pas pu être actionnée la veille. Par mesure de sécurité. Mais c’est bien un des seuls contretemps enregistré depuis le début des travaux en décembre 2013. «Nous restons dans les délais impartis», assure l’échevine. «Le personnel devrait rentrer au plus tôt au début de l’année prochaine».

Le gros oeuvre est en voie d’achèvement. La grande grue sera d’ailleurs démontée à la mi-avril. Il n’y aura plus de pièces lourdes à surélever. Et on pourra dès lors poursuivre les travaux à l’intérieur, où on place actuellement le système d’arrosage anti-incendie. Les ouvriers de la société Dherte terminent la pose des baies vitrées qui garniront le pourtour. «Du triple vitrage avec un pouvoir réflecteur», explique Brigitte Aubert, en tâtant l’épaisseur du matériel. «Pour éviter le trop chaud, le trop froid ou le trop de lumière».

Le toit transparent de l’atrium est achevé. Le personnel et les visiteurs profiteront d’un agréable puits de lumière. Les employésprendront place dans des paysagers qui donnent sur l’atrium. «Ce sera très chaleureux», se réjouit l’échevine. Seuls le bourgmestre,

les échevins, les responsables administratifs et les postes qui exigent de la discrétion disposeront de bureaux fermés.

La jupe (la partie basse) de la tour est constituée d’une façade de couleur brune. Le buste sera enrobé d’un crépi de couleur grise. En forme d’arche, l’entrée est déjà bien visible depuis la rue de Courtrai. Lorsqu’on jette un coup d’oeil à l’intérieur, on se dit qu’il y a encore pas mal de boulot sur la planche. Mais le plus gros est quasiment derrière nous, assure l’échevine des Travaux. La salle du conseil communal est aménagée au sous-sol : on a pu voir l’escalier qui y mènera depuis l’atrium.

L’édifice n’est pas encore terminé, mais le bâtiment qu’on surnomme «le petit Colysée» a déjà de la gueule, juste en raison de sa forme originale. «La forme ovale complique un peu les choses», nous avait avoué, il y a quelques mois, Gilbert Degeyter, le directeur de chantier pour la société Dherte. «Tout doit être établi au millimètre près. Les pièces changent un peu des produits habituels comme le coût d’ailleurs. Mais au niveau architectural, que ça soit pour l’intérieur ou pour l’extérieur, cela va donner du cachet».

Derrière le centre administratif

Les maisons qui se trouvaient derrière le centre administratif en cours de construction ont été entièrement démolies. À l’angle des rues Victor Corne et de Courtrai, le terrain a fait l’objet d’un terrassement. «Et le plus tôt possible», nous a confié l’échevine des Travaux Brigitte Aubert, il sera ouvert aux voitures pour compenser le nombre de places de parking perdues devant le chantier.

La finition du parking dépendra de la subvention Feder (Fonds européens de développement économique et régional), pour laquelle la Ville attend une réponse au plus tôt au mois de mai.

Les aménagements externes (esplanade, parking, égouttage, etc) alourdissent la note finale d’environ 1,2 million, avions-nous expliqué dans notre édition du 27 octobre 2014.

NORD ECLAIR – D.FCT – 02 avril 2015

A propos Brigitte Aubert

Bourgmestre de la ville de Mouscron en charge de l'Administration générale, de la Police, des Pompiers/Service Incendie, des Associations patriotiques, des Affaires sociales et de la santé, des Séniors, des Personnes handicapées, de l'Urbanisme, de l'Agriculture et Conseillère Provinciale

Lisez aussi

Mouscron: le gros chantier du château des Comtes est finalisé

Les ouvriers sont partis! Une phase importante du chantier aux abords du château des Comtes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.