dimanche, 16 décembre 2018
Accueil / Urbanisme / Grand-Place et château des comtes : les projets s’accélèrent

Grand-Place et château des comtes : les projets s’accélèrent

Deux enquêtes publiques de deux semaines débutent mercredi prochain. Elles concernent deux gros dossiers mouscronnois.

Le 18 février prochain, deux enquêtes publiques, et non des moindres, débuteront simultanément: celles de la Grand-Place et du château des comtes. Les deux dossiers ont été décryptés à Mons et un retour a indiqué le 5 février dernier qu’ils étaient complets, signifiant le lancement autorisé des enquêtes publiques durant quinze jours. Les panneaux apparaîtront sur les deux sites dès ce mardi, informant la population qu’elle peut feuilleter le dossier et éventuellement communiquer par écrit des observations… mais ne plus réclamer de grosses modifications (c’était possible lors d’une phase précédente – souvenez-vous de la «consultation populaire» au Marius Staquet).

La Grand-Place se débloque

Concernant le vaste projet de modification de la Grand-Place, à peu de chose près, on entend déjà le bruit des pelleteuses. En effet, cela pourrait déjà se produire en fin d’année, avec ou sans apport financier extérieur (Fonds européen de développement régional que la Ville espère toutefois!). Un dossier qui a déjà été retardé pour diverses raisons et pour lequel la Ville ne souhaite plus perdre une minute…

Parallèlement, l’échevine Brigitte Aubert aimerait que les «chancres» du centre disparaissent aussi, «comme l’Eden et le projet d’appartements en bonne voie à l’Elberg puisqu’une solution a pu être trouvée concernant la sortie de secours» . Pourquoi vouloir passer à une vitesse supérieure? Une fois la Grand-Place à peine terminée, cela ferait forcément mauvais genre que de devoir à nouveau rouvrir les nouveaux trottoirs pour y faire passer divers câblages et autres tuyaux en sous-sol…

Accélérer la coursive pour l’inauguration de septembre…

À propos du château des comtes, l’enquête publique concerne les phases 3 et 4. «La phase 3 est l’aménagement de la passerelle depuis la rue et les impétrants ainsi qu’une chute d’eau. Vu depuis la rue, cela mettra bien l’ensemble en valeur.» La phase 4 est l’aménagement de la cour intérieure. «Il n’y aura pas de parking dans la coursive. Juste de la pierre bleue, des lampes… Plus tard, on se remettra autour de la table pour réfléchir à l’avenir du château et peut-être même aménager un estaminet pour compléter l’ensemble» espère Mme  Aubert.

Que se passe-t-il après l’enquête publique?

«Au terme de l’enquête publique, soit le 4 mars prochain, les deux dossiers passeront dans la foulée en avis à la CCAT (Commission Communale d’Aménagement du Territoire et de Mobilité) puis au collège communal. Les différents avis seront joints aux dossiers pour repartir à Mons.

Pour le 27 mai au plus tard, on doit savoir si les permis d’urbanisme pour le château des comtes et la Grand-Place sont délivrés» continue l’échevine qui souhaite toutefois accélérer le dossier du château des comtes «car la phase 4 doit être terminée pour le 4 septembre: il y a l’ouverture du centre d’interprétation Marcel Marlier qui est prévue» .

LE COURRIER – 13 février 2015 – Thomas TURILLON

A propos Brigitte Aubert

Bourgmestre de la ville de Mouscron en charge de l'Administration générale, de la Police, des Pompiers/Service Incendie, des Associations patriotiques, des Affaires sociales et de la santé, des Séniors, des Personnes handicapées, de l'Urbanisme, de l'Agriculture et Conseillère Provinciale

Lisez aussi

Donnez votre avis sur l’avenir de Mouscron

Une première réunion d’information aura lieu ce mardi Le visage de la ville de Mouscron …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.