Accueil / Covid-19 / Face au coronavirus, soyons citoyens, soyons solidaires et responsables

Face au coronavirus, soyons citoyens, soyons solidaires et responsables

Mes chers concitoyens,

Je m’adresse à vous en ce vendredi 10 avril à 17h10.

Mes premiers mots sont dédiés aux familles endeuillées par cette épidémie. Je tiens à leur témoigner tout mon soutien face au drame qu’elles vivent.

A la peine s’ajoute l’absence des gestes d’amitié si naturels et surtout si réconfortants en ces pénibles circonstances. La chaleur humaine manque encore plus lorsque nous vivons la perte d’un être cher.

Soyez assurés de ma profonde sympathie.

Je tiens également à transmettre mes vœux de prompt rétablissement aux personnes qui luttent actuellement contre ce virus et particulièrement à notre Echevin, Didier MISPELAERE.

Il y a un peu plus d’un mois, nous étions face au premier cas mouscronnois de COVID-19.

Je salue toute l’implication du corps médical et du personnel soignant. Ces professionnels de la santé se dévouent et luttent contre le coronavirus avec un courage impressionnant.

Ils s’investissement corps et âme pour le bien commun, pour nos malades, pour nos ainés, parfois au prix de leur vie.

Chaque soir, à vos fenêtres, vous êtes de plus en plus nombreux à vous unir pour les applaudir.

Notre soutien ne doit pas s’arrêter là.

Poursuivons nos efforts, continuons à respecter les mesures, évitons les rassemblements, et ne profitons pas des opportunités de laissez-aller…

Poursuivre nos efforts, soutenir les soignants, c’est continuer à rester chez soi !

J’ai également une pensée particulière pour nos aînés.

Qu’ils soient à domicile ou en maison de repos, ils vivent tous une période difficile en l’absence de leurs proches.

Soyons imaginatifs et remplis de petites attentions pour maintenir le lien.

Je salue le dévouement exceptionnel de ceux qui prennent soin de nos séniors de quelque manière que ce soit.

Merci pour votre investissement sans faille et pour votre dévouement exceptionnel !

Je suis consciente du manque de ressources matérielles nécessaires pour faire face à cette crise.

A ce jour, avec nos équipes et grâce à la générosité de plusieurs entreprises et particuliers, nous avons pu les soutenir en leur distribuant des masques, du désinfectant de surface et du gel désinfectant pour les mains.

Sachez que je poursuis mon effort pour les approvisionner en matériel indispensable à l’exercice de leur fonction.

Le contexte sanitaire actuel et les mesures de confinement en vigueur constituent un facteur aggravant de la vulnérabilité de certains de nos citoyens.

Nous y sommes attentifs.

En cette période particulière, l’équipe des éducateurs de rue, en étroite collaboration avec les partenaires sociaux, a pour mission prioritaire de maintenir le contact avec les personnes précarisées.

La synergie avec le CPAS et les structures locales est optimale.

Elle vise, autant que faire se peut, à accélérer les démarches qui permettront aux personnes précarisées d’accéder rapidement à un logement décent.

Nous veillons également à leur relayer les informations nécessaires relatives à la distribution des repas, des colis alimentaires ainsi qu’à l’usage des douches et des machines à lessiver à la Maison de la Santé.

Je rappelle que le n° de contact des Affaires sociales, le 056/860.323, reste accessible tous les jours de 08h00 à 20h00, y compris le week-end.

Toute demande particulière concernant des problèmes de logement ou des besoins spécifiques sera relayée vers les services compétents.

L’échelon régional s’organise également.

Les questions relatives à l’Urgence sociale sont centralisées au n° de contact 1718.

Je remercie particulièrement tous les services, tous les bénévoles et toutes les structures locales qui restent disponibles et qui multiplient leurs efforts pour assurer la continuité de l’action sociale.

La période de confinement peut accroître les tensions au sein du noyau familial.

Nous sommes pour la plupart privés de contact avec nos collègues, nos amis, nos familles.

La période de confinement peut constituer un moment particulièrement critique pour les victimes de violences intrafamiliales.

Le confinement est également redouté par les personnes qui sont témoins ou ont connaissance de ces agissements violents.

Rien ne justifie la violence conjugale.

Rien ne justifie la violence intrafamiliale.

Même si les recommandations fédérales liées au Covid-19 préconisent de ne pas sortir, vous n’êtes pas seuls.

Vous pouvez trouver de l’aide !

Si vous êtes témoins ou si vous avez connaissance de tels agissements, votre rôle est crucial en cette période de confinement.

Votre aide peut être précieuse pour une victime de violence familiale qui ne parviendrait pas à s’isoler.

Que vous soyez victime, témoin ou inquiet, contactez le 0800/30.030.

De manière générale, notre priorité est, et restera, le bien-être des citoyens.

Nos équipes pluri-disciplinaires et nos partenaires mettent un point d’honneur à accorder à chaque situation le suivi nécessaire et adéquat.

Soyez assurés du respect de la confidentialité.

Certains jeunes et moins jeunes, se sentent invincibles et continuent à se réunir.

Ce faisant, ils se mettent en danger et mettent leurs proches en danger.

Je sais que la période est difficile mais je m’adresse spécialement à eux pour qu’ils participent à l’effort collectif !

Je compte également sur l’imagination débordante des mouvements de jeunesse, clubs sportifs et associations pour maintenir le lien coûte que coûte via les canaux restant disponibles.

Les initiatives positives foisonnent déjà. Merci !

Il en va de la sécurité et de la santé de tous.

J’ai une pensée toute particulière pour les nombreux corps de métiers qui sont amenés à maintenir leur activité dans des conditions difficiles.

Je pense spécialement au personnel des grandes surfaces, aux commerçants, aux facteurs, aux livreurs, au personnel communal, aux pompiers, aux policiers, aux éboueurs, au personnel d’entretien, … et j’en oublie très certainement… et ils se reconnaitront.

A titre de soutien, la ville de Mouscron a distribué de masques chirurgicaux aux infirmières à domicile, à trois reprises, aux kinésithérapeutes, aux pharmaciens, au personnel des pompes funèbres, aux aides-soignantes, aux aides-familiales, aux ambulances privées, aux institutions d’accueil et au personnel des crèches.

Je remercie à nouveau les nombreux bénévoles qui ont permis la confection de masques en tissu.

Grace à eux, 3.142 masques artisanaux ont été fabriqués.

Depuis quelques jours, de nombreuses personnes se questionnent sur la nécessité du port du masque par les particuliers.

Un groupe d’experts a été mis en place au niveau fédéral.

Il est chargé de préparer des recommandations sur l’utilisation adéquate des masques.

Il me parait essentiel d’attendre les recommandations de ces experts afin que toutes les communes puissent agir simultanément et de manière concertée.

Vous êtes aussi nombreux à contacter notre Cellule Environnement concernant vos déchets verts.

Tous les RECYPARCS ont été fermés depuis le 18 mars et, pour l’instant, jusqu’à nouvel ordre.

La Flandre a réouvert ces recyparcs depuis le 7 avril.

Nous sommes toujours en attente d’information de la Région Wallonne quant à une éventuelle réouverture.

Mais je reviendrai vers vous la semaine prochaine, quelle que soit la décision.

Depuis la mise en place des mesures de confinement, nos commerçants locaux vivent une période particulièrement difficile.

Même si certains sont ouverts et assurent les services « essentiels », nombreux sont ceux qui ont été contraints à la fermeture.

Certains se sont adaptés. Ils nous proposent un nouveau service de livraisons.

Notre cellule « Schéma de Développement Commercial » et l’ASBL Gestion Centre-Ville travaillent activement à l’établissement d’un listing cartographié des commerces ouverts et accessibles.

Les aider en leur assurant une plus grande visibilité est notre objectif.

N’hésitons pas à les soutenir en commandant nos plats à faire livrer ou en allant nous fournir chez ces producteurs locaux.

Soyons solidaires, ayons le réflexe de penser local en redécouvrant nos commerces de proximité.

Leurs atouts sont parfois insoupçonnés.

Rendons-nous dans ces établissements lors de déplacements réfléchis et dans le respect des mesures d’hygiène et de distanciation physique recommandées.

Nos commerçants mouscronnois ont besoin de nous ! Soyons là pour eux !

Aujourd’hui pour ceux qui sont ouverts…, mais bien sûr dès la sortie du confinement pour ceux qui, commerces ou Horeca, sont fermés depuis le 18 mars.

Cette année, les Fêtes de Pâques auront une saveur toute particulière.

En période difficile, les traditions familiales ont du bon.

Elles sont un repère. Elles nous donnent le sentiment d’appartenance à une famille.

Chargées d’émotions, ces traditions jalonnent notre vie.

Cette année, redoublons de créativité et offrons à nos enfants des fêtes de Pâques lumineuses, joyeuses, sans sortir de chez soi !

Organisons des chasses aux œufs mémorables. Faisons briller les yeux des tout-petits. Fabriquons-leur des souvenirs heureux.

C’est avec beaucoup de plaisir et de gratitude que le Collège Communal et moi-même avons d’ailleurs offert le traditionnel chocolat de Pâques aux équipes communales, à la police, à la zone de

secours, aux gardes d’enfants dans les écoles…, tous à pied d’œuvre depuis le début de la pandémie.

Ce n’est pas parce que nous sommes confinés que nous fêterons Pâques sans chocolat !

Les cloches n’auront pas de mal à s’approvisionner chez les artisans chocolatiers locaux … tout comme nous y sommes parvenus pour gâter notre personnel très sollicité depuis plus d’un mois.

Et pour terminer.

Restez à la maison !

Continuez à prendre soin de vous.

Continuez à prendre soin des autres.

CONTINUEZ !

Face à cette situation, soyons citoyens, soyons solidaires et responsables.

Nous sommes à vos côtés et reviendrons régulièrement vers vous.

Merci,

Brigitte AUBERT, votre Bourgmestre.

A propos Brigitte Aubert

Brigitte Aubert
Bourgmestre de la ville de Mouscron en charge de l'Administration générale, de la Police, des Pompiers/Service Incendie, des Associations patriotiques, des Affaires sociales et de la santé, des Séniors, des Personnes handicapées, de l'Urbanisme, de l'Agriculture et Conseillère Provinciale

Lisez aussi

Face au coronavirus, soyons citoyens, soyons solidaires et responsables

Mes chers concitoyens, Je m’adresse à vous en ce jeudi 30 avril à 16h40.   …

2 commentaires

  1. Avatar
    Jean-Claude Demeulemeester

    Bonjour M Aubert ne pourriez vous pas faire distribuer des masques en tissus à chaque personne de plus de 65 ans .ça serai une très bonne chose pour vos concitoyens .
    Merci pour nous et pour eux

    • Avatar

      Bonjour,

      la Ville assurera l’approvisionnement pour chaque citoyen qui devra porter un masque.

      L’approvisionnement en masques à l’égard des citoyens sera donc garanti, gratuit et distribué à bon escient et en temps opportun.

      Chacun aura son masque. Il en va de la santé et de la sécurité de nos 59.000 citoyens ! C’est là notre priorité.

      À ce stade, il n’est pas décidé si toute la population devra être porteuse d’un masque en toutes circonstances. Il n’est pas non plus précisé quel groupe-cible devra ou non porter le masque, ni les modalités pratiques. Le nouveau Conseil National de Sécurité qui se tiendra ce vendredi 24 avril nous apportera plus de précisions à cet égard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.