lundi, 22 avril 2019
Accueil / Non classé / 25 mars 2019 – Mise à l’honneur de Sarah MORANT et Thomas VANHOUTTE – Écrivains mouscronnois

25 mars 2019 – Mise à l’honneur de Sarah MORANT et Thomas VANHOUTTE – Écrivains mouscronnois

Ce lundi 25 mars 2019, j’ai eu l’honneur de mettre en lumière deux jeunes auteurs mouscronnois, Thomas Vanhoutte et Sarah Morant.

Sarah était retenue à Namur pour ses études en médecine et n’a donc pas pu nous rejoindre.

Voici le discours qui leur était consacré.

« « Rien ne développe l’intelligence comme les voyages » écrivait Emile Zola.

Voyager, c’est s’ouvrir au monde, sortir de son quotidien, se confronter à de nouveaux modes de pensées.

Voyager, c’est oser l’inconnu et risquer de nouvelles sensations, de nouveaux sentiments.

Voyager, c’est aussi revenir à l’essentiel.

La lecture est sans nul doute le moyen le plus accessible et le moins contraignant de voyager.

Honoré de Balzac disait: « J’ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot. »

Il suffit d’ouvrir la première page d’un roman, ou simplement d’en observer la couverture, pour quitter la réalité et s’offrir une véritable épopée.

Chaque évasion, par un ouvrage, prolonge la vie de son narrateur.

Les auteurs n’ont donc pas d’âge. Ils vivent au temps de leurs histoires.

 

Thomas VANHOUTTE et Sarah MORANT ont couché sur le papier bien plus que de l’encre.

L’écrivain se nourrit d’écriture mais l’écriture se nourrit d’émotions.

Celles de Thomas ont pris la forme d’un thriller.

A 24 ans, il enfourche son vélo pour visiter 17 pays. Le temps passé sur la route stimule son imagination.

L’histoire se crée, les aventures traversent la réalité et rejoignent la fiction.

Inutile de chercher à vivre le tour du monde de Thomas au travers des 533 pages de son livre, vous seriez déçus.

C’est en terre inconnue qu’il vous emmène.

 

Pour Sarah Morant, le style est tout autre.

C’est à la littérature Jeunesse qu’elle dédie ses écrits.

A 17 ans, elle se dirige vers la plateforme d’écriture numérique « Wattpad » et commence à rédiger un premier roman intitulé « Timide ».

Un qualificatif bien loin du succès que rencontrera l’histoire auprès de la communauté.

Avec 4 millions de vue, les lecteurs sont véritablement conquis.

En 2016, les éditions Hachette remarquent l’engouement et proposent l’édition de ce premier roman.

« Timide » sera vendu à 10.000 exemplaires

En avril prochain, Sarah publiera son 4e roman « L’Asperge ».

 

Certains diront que l’écriture est un don, d’autres soutiendront que c’est un art qui s’apprend.

Comme souvent, l’équilibre se trouve sans doute entre les deux.

La vie professionnelle de Thomas se passe dans le secteur du bâtiment. Sarah, quant à elle, a choisi des études de médecine.

Preuve que l’amour des lettres ne se restreint pas aux spécialistes des mots.

Quand la passion anime l’âme et que le travail la suit, les possibles se multiplient.

 

Je souhaite que la réussite de nos jeunes auteurs mouscronnois puisse donner l’envie à d’autres de découvrir le monde fascinant du livre.

Car les ouvrages manuscrits offrent une véritable échappée, une bulle de décompression, une pause salutaire… dans un monde surconnecté.

Il est heureux pour notre Ville de voir le nom de ses citoyens affiché dans les vitrines littéraires.

Devant cette assemblée se sont déjà présentés de nombreux talents.

Ils forment notre plus grande richesse.

Rien n’est plus important que les valeurs humaines que porte notre population.

Les Mouscronnois sont généreux, ambitieux et persévérants.

Sarah et Thomas confirment le trait.

Merci à vous pour cette croisière en eaux calmes.

Continuez de nous faire visiter votre imaginaire. »

A propos Brigitte Aubert

Bourgmestre de la ville de Mouscron en charge de l'Administration générale, de la Police, des Pompiers/Service Incendie, des Associations patriotiques, des Affaires sociales et de la santé, des Séniors, des Personnes handicapées, de l'Urbanisme, de l'Agriculture et Conseillère Provinciale

Lisez aussi

Calendrier de l’Avent inversé – 2e édition

A l’approche du mois de décembre, les familles les plus chanceuses se plaisent à entamer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.